Actualité

Réformer enfin la protection sociale?

Mardi | 1er novembre 2022 | 17h – 19h
HETSL | Ch. des Abeilles 14 | Lausanne | auditoire A 321/322

Le Réseau de réflexion et l’Observatoire des précarités vous invitent à une soirée de discussion à partir d’une proposition de réforme globale de la protection sociale suisse. Le Réseau de réflexion (Denknetz), un think tank fondé sur les principes de justice sociale et de solidarité, vient de publier un modèle dans un ouvrage intitulé « Reconstruire la protection sociale pour toutes et tous ». Informations détaillées et inscription (gratuite) sous www.hetsl.ch/reformer-protection-sociale

Page Web | PDF | Facebook | Instagram | Twitter

Le modèle dans les médias

Nous documentons ici les articles sur le modèle « Reconstruire la protection sociale pour toutes et tous »

Le Courrier présente le modèle du Réseau de réflexionSSP-VPOD: Pour toutes et tous | Artias: Reconstruire enfin la protection sociale

Pour toutes et tous

Les lacunes de la sécurité sociale suisse sont considérables. La crise du coronavirus les a rendues visibles une nouvelle fois. Le Réseau de réflexion propose une réforme globale afin de protéger toutes les personnes contre tous les risques de manque de revenu. Le modèle unifie les assurances et les prestations sociales, en améliore les prestations et en élargit l’accès, chiffres précis à l’appui. Le livre « Reconstruire la protection sociale pour toutes et tous » propose, de plus, une offensive de formation continue et une révision du droit de la migration. C’est le premier livre du Réseau de réflexion à paraître en français. Commandez le livre à info@denknetz.ch (2022)

PDF du livre

La garantie du minimum vital

Comment assurer l’existence des personnes aux ressources insuffisantes ? Le Réseau de réflexion propose le modèle « Garantie du minimum vital pour toutes et tous ». Ce modèle veut élargir le système des prestations complémentaires (PC) aux rentiers AVS-AI à l’ensemble des personnes aux ressources insuffisantes. Aujourd’hui, les dispositifs de protection sociale suisses ne protègent pas tout le monde du besoin. Demander des prestations d’aide sociale reste une démarche compliquée et humiliante. Le groupe romand a présenté ce modèle sous forme d’une vidéoconférence en avril 2021 par la voix de Verena Keller. (2021)

Présentation

Thèses sur la démocratisation de l’économie

Les crises économiques et sociales actuelles révèlent les injustices dans la répartition des richesses à l‘échelle mondiale. La primauté de l’économie sur la solidarité, le bien commun et la démocratie conduit le monde dans l’impasse. Les présentes thèses exigent une révision fondamentale du système juridique en vigueur. (2021)

Pour en savoir plus

L’aide sociale, chronologie des transformations

L’aide sociale fait l’objet de nombreuses interventions parlementaires et de transformations dans les cantons et communes. Souvent, mais pas toujours, les conditions d’accès sont durcies. Certaines interventions proposent de couvrir le minimum d’existence en dehors de l’aide sociale. Cette chronologie documente ces transformations depuis 2000. Sans viser l’exhaustivité, elle constitue une documentation fiable. La réédition enrichie et actualisée de 2021 est rédigée en allemand sauf les informations concernant la Romandie (2021)

Par Véréna Keller

Une ONG obtient le premier plan climat

Il fallait une lutte acharnée, mais au final, Genève est le premier canton à présenter, en 2015, un plan climat cantonal. Quelles actions l’ont rendu possible ? (2020)

Par Felix Dalang

Illustration de l’imbrication de discriminations multiples

Une lecture intersectionnelle illustre comment les femmes extra-européennes sont discriminées en tant que telles. Leurs entraves sont cumulées et imbriquées : il est temps de visibiliser la mécanique de leur marginalisation et d’y répondre. C’est une question urgente de justice sociale. (2020)

Par Marie Saulnier Bloch

La formation, placeur principal du système inégalitaire suisse

L’Ecole doit aussi être envisagée sous l’aspect des inégalités sociales. La part des savoirs pertinens qu’un individu détient influence largement son positionnement social. De quelle manière l’expansion des formations modifie-t-elle les inégalités de classe, de genre et de région ? (2018)

Par René Levy

Daniel de Roulet : Technologie et émancipation

Depuis les Lumières et le mouvement des Encyclopédistes, la question est: la technique nous aide-t-elle à nous émanciper, à faire de chacun de nous un être autonome et qui pense par lui-même? Accessoirement, la question que je me pose est : est-ce que le métier d’écrire que j’ai choisi est aussi une technique qui m’aide à répondre à cette question des Lumières? (2017)

En savoir plus

Qui sommes-nous?

L’association « Réseau de réflexion » a été fondée en 2004 à Zurich par des personnes émanant des milieux de la recherche et des sciences, des mouvements sociaux et de la politique. Elle compte en 2021 environ 1700 membres dont une centaine s’engagent dans les commissions, groupes de rédaction, groupes régionaux et organes du Réseau de réflexion. Très nombreuses sont les personnes qui collaborent ponctuellement. Ce thinktank de gauche est un forum d’échange d’analyses et d’idées concernant les sujets actuels de la politique économique, sociale et de l’emploi. La liberté, l’égalité et la solidarité sont ses valeurs fondamentales. Le Réseau de réflexion observe dans la société des inégalités sociales croissantes et une tendance à la désolidarisation. Il cherche à mieux comprendre les mécanismes de ces dynamiques et à explorer et à débattre d’alternatives. En prenant du recul face à l’activité politique de tous les jours, il essaie de produire de la matière intellectuelle solide, réfléchie et pratique à l’intention de la politique, des syndicats et du public intéressé. Il ne reconnaît aucune limitation théorique dans ses domaines de réflexion. Il choisit librement les thématiques qui lui semblent pertinentes. Les discussions et le développement d’un projet dans un domaine donné peuvent durer un certain temps pour permettre des résultats solides.

Les membres de l’association mettent leurs connaissances respectives en commun et produisent, dans différents groupes thématiques, des synthèses et des expertises nouvelles publiées notamment dans les canaux de l’association. Le Réseau de réflexion permet d’approfondir des thématiques sociopolitiques importantes non seulement d’un point vue pratique mais aussi théorique.

Le groupe francophone se réunit depuis mai 2015, généralement à Lausanne. Il dispose de ressources et de temps beaucoup plus limités que les groupes germanophones. Partant, il essaie d’exprimer un point de vue qui peut être spécifique sur des sujets traités par ailleurs dans le Réseau de réflexion. De même, il se positionne sur des thèmes qui lui semblent importants mais qui ne sont pas encore traités par le Réseau de réflexion.

Sujets du groupe francophone traités jusqu’ici (pour les publications, cf. Bibliothèque francophone): Démocratie, Fédéralisme, État-nation, Service public, Démocratisation du travail et de l’entreprise, Les coopératives de production, Croissance/décroissance, Climat, Les machines intelligentes, Big Pharma, Médias, Soins de longue durée, Aide sociale et garantie du l’existence, Numérisation.